Santé : des partenariats public-privé pour combler les manques des laboratoires

(contenu disponible en anglais uniquement)


Health: Public Private partnerships bridging gaps for laboratory

Strengthening public-private partnerships in health is important as it strengthens the continuity of quality and efficient health services delivery while bridging the gap when it comes to cost sharing, resources, human resources, and capacity development.

Le personnel de laboratoire de santé du Pacifique reçoit une certification pour manipuler et expédier des substances infectieuses

The isolation of Pacific Island Countries and Territories (PICT’s) are part of the regions appeal for visitors looking to escape city life for a while. But this isolation also creates unique transportation and knowledge management challenges which are important for maintaining basic services and goods. Nowhere is this challenge more pronounced than health, where close regional cooperation, rapid responses, and efficient transport times are essential.

Offrir des perspectives aux Océaniennes dans le secteur de la santé et participer au renforcement de leurs capacités

 

En Océanie, la situation des Océaniennes change-t-elle dans le domaine de la santé ? Nous savons que les systèmes et les infrastructures de santé océaniens sont fragiles, mais il est toujours possible d’améliorer la situation et de militer en faveur de changements, en veillant à ce que nos plans nationaux offrent des chances égales aux femmes.

"Pour être en bonne santé, mangeons coloré" - Entretien avec Solène Bertrand, Conseillère en maladies non transmissibles à la CPS

Le saviez-vous : les maladies non-transmissibles (MNT) sont responsables de plus de 75% des décès dans le Pacifique et sont bien souvent la conséquence de mauvaises habitudes alimentaires. Solène Bertrand-Protat, diététicienne-nutritionniste et Conseillère en maladie non transmissibles à la Communauté du Pacifique développe des projets pour sensibiliser les populations océaniennes à consommer des produits locaux et sains.

Renforcement des interventions en santé publique dans le Pacifique

Depuis sa création il y a 25 ans, le Réseau océanien de surveillance de la santé publique (ROSSP) a fait du renforcement des capacités et des compétences de base en santé publique sa priorité.

Au fil des ans, la Communauté du Pacifique (CPS) et les partenaires du ROSSP ont conçu et mis en place plusieurs cours de formation en épidémiologie de terrain et surveillance de la santé publique au profit de la région.   

 

26 novembre 2020

(disponible en anglais uniquement)

No cases, but Nauru continues to train for potential COVID-19 outbreak

The Pacific region has been spared from the mass outbreaks of COVID-19 that have taken place throughout the world over the last year. But while Pacific nations can be rightly proud of their quick actions to control the disease,  they are not relaxing monitoring efforts and are ensuring that their health systems are prepared.

14 février 2020

La Communauté du Pacifique (CPS) surveille de près l’épidémie du nouveau coronavirus (appelé COVID-19) qui a débuté dans la ville de Wuhan (province de Hubei) en Chine, début décembre 2019 et qui continue de progresser. La Division santé publique de la CPS travaille en étroite collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans le cadre de l’équipe interinstitutionnelle de gestion des incidents mise en place pour appuyer et orienter les États et Territoires insulaires océaniens dans leurs activités de préparation, surveillance et riposte.