Cette page sera régulièrement mise à jour à mesure que de nouvelles informations sont reçues 


Le 11 mars dernier, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a requalifié en pandémie l’épidémie de COVID-19 qui s’était déclarée au début du mois de décembre 2019. Cela signifie que le nombre de pays touchés, y compris les États et Territoires insulaires océaniens, a augmenté. En revanche, cela ne signifie pas que le virus est devenu plus contagieux ou plus mortel. 

Les rapports de situation mondiale sur le COVID-19 sont publiés en anglais sur le site de l’OMS.


Situation actuelle dans le Pacifique

12 pays insulaires océaniens (Îles Mariannes du Nord, les Etats Fédérés de Micronésie, Fidji, Polynésie française, Guam, Nouvelle-Calédonie, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Îles Marshall, Samoa, Îles Salomon, Vanuatu et Wallis et Futuna) ont signalé des cas.

Pour plus de détails chiffrés, consulter la carte et les graphiques disponibles ci-dessous.

Pour de plus amples informations au sujet de l'épidémie de COVID-19 dans les États et Territoires insulaires du Pacifique, consulter leurs sites d'informations gouvernementales respectifs. 

(*) Tous les cas recensés sont inclus (c'est-à-dire les cas importés/détectés aux frontières et les cas autochtones)

Vous pouvez imprimer ou télécharger la carte au format PNG, JPEG et PDF en cliquant sur le menu hamburger ☰ qui se trouve en haut à droite.

Dernière mise à jour le 14 septembre 2021
Pacific Country14 jours28 jours42 joursCas cummulésDécès cummulés
FJFiji2,3977,93616,38049,113538
GUGuam1,9943,4723,96012,553168
MHMarshall Islands00040
MPNorthern Mariana Islands1436582562
NCNew Caledonia1,1501,1521,1521,2864
PFFrench Polynesia1,60212,18524,03144,890575
PGPapua New Guinea22056863218,412196
PWPalau13330
SBSolomon Islands000200
VUVanuatu00030
WFWallis and Futuna0004547
WSSamoa00010
Total7,37825,35246,216126,9951,490

Avertissement : Toutes les données sont susceptibles d'être modifiées à mesure que d’autres informations deviennent disponibles.

Informations complémentaires sur l'épidémie de COVID-19 :

 


Difficultés pour la région

Le COVID-19 constitue une difficulté majeure pour la région. La Communauté du Pacifique (CPS), en qualité de chef de file du Conseil des organisations régionales du Pacifique (CORP) dans le domaine de la santé publique, a pris toutes les mesures nécessaires pour lutter contre sa propagation. Elle a ainsi adopté un cadre de réponse visant à préserver le bien-être de ses agents et la continuité de son activité, tout en soutenant une réponse régionale efficace à la pandémie.

Quels sont les principaux risques pour les pays océaniens ?

  • Dans la plupart des pays océaniens, l’accès à des services sanitaires de qualité est limité du fait du manque d’infrastructures, de matériel et de personnel qualifié. Dans la situation actuelle, cela peut poser un problème d’accès aux soins, si le nombre de personnes touchées augmente.
  • La plupart des pays de la région ne possèdent pas le matériel de laboratoire nécessaire à l’analyse des tests sur site, ce qui complique l’identification des cas. Les échantillons de tests doivent être envoyés dans d’autres pays pour être analysés.
  • Les États et Territoires insulaires océaniens sont des endroits touristiques. Cela représente un risque lié aux mouvements des personnes en provenance et à destination de ces pays (même si des restrictions ont été mises en place), et constitue une menace pour les économies locales : le tourisme représente par exemple près de 40 % du PIB de Palau, de Vanuatu et des Fidji.
  • Des informations sur les mesures prises par les pays membres de la CPS peuvent être téléchargées en cliquant sur ce lien (disponible en anglais uniquement).

Soutien aux pays:

Notre Division santé publique soutient la préparation et la réponse des Etats et Territoires insulaires du Pacifique au COVID-19 par la surveillance de la santé publique, la coordinations des services de laboratoire, la prévention et le contrôle des infections, la communication des risques et la coordinationation des services cliniques.

Partenariats : 

La CPS travaille activement au sein de l’équipe interinstitutionnelle de gestion des incidents* chapeautée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Avec ses partenaires, la CPS met en œuvre toutes les mesures de préparation pertinentes afin d’aider ses membres à gérer les risques liés au virus.

 

Pour accéder à plus d'informations spécifiques au COVID-19, cliquer sur les liens ci-dessous:

Réponse de la Communauté du Pacifique